19/08/2005

 LES ENVAHISSEURS:Les Fourmis.

LES ENVAHISSEURS : LES FOURMIS

David Vincent les a vues, les Fourmis !

Débarqués d’on ne sais où, peut-être d’une autre planète, ayant résistés au temps et aux catastrophes, ces petits insectes très organisés et dont l’intelligence n’est plus à prouver sont souvent la cause de nuisances lorsqu’ils décident d’envahir nos maisons en quête de diverses sucreries.

Ciel

Certaines espèces Africaines pouvant même devenir mortelles pour tous ceux se trouvant sur leur chemin lorsque l’on ne sait pour quelle raison des colonnes entières se mettent en route comme un rouleau compresseur. Il s’agit ici de la Marabunta, dont les cinéastes se sont empressés d’en faire les héroïnes de film catastrophe.

Toutes espèces confondues, elles sont omniprésentes sur toute la planète, et s’en débarrasser n’est pas chose facile. En tout cas, une chose est sure, heureusement que nous ne vivons pas à la même échelle, elles nous domineraient sans problèmes et seraient les maîtres du monde.

Pour ce qui est des fourmis que nous côtoyons généralement dans nos jardins, les observer peut nous apporter certaines indications concernant nos plantes.

Qui n’a jamais observé la présence de ces chers petits insectes dans l’une ou l’autre plante de son jardin ?

Elles ne sont généralement pas là pour le plaisir de l’escalade, les mots détente et hobby ne font pas partie de leur dictionnaire, seul le travail et l’intérêt de la communauté comptent.

Comme l’être Humain, elles pratiquent l’élevage, et soignent leurs troupeaux mieux que nous.

Lorsqu’elles sont présentes dans nos plantes, c’est pour y pratiquer l’élevage de parasites dont elles récoltent le miellat dont elles raffolent. Jusqu’ à maintenant, j’ai déjà pu constater l’élevage de Pucerons et de Cochenilles. Ce qu’ il faut savoir, c’ est qu’ elles ne se contentent pas d’ entretenir des souches déjà présentes, mais elles dispersent le parasite dans toutes les parties de la plante, et si l’ on y prend garde, celle-ci sera détruite plus rapidement suite à l’ intervention des fourmis.Il n’ y a donc pas une seconde à perdre, dès que vous constater la présence des fourmis, il faut identifier le parasite et traiter en conséquence. En suivant la colonne de fourmis, vous pourrez généralement découvrir une des entrées du nid qu’il faudra essayer de détruire, sans quoi, elles ensemenceront d’autres plantes.


18:38 Écrit par plantomaniac | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

super un blog très interessant avec de nombreuses infos bonne continuation

Écrit par : freednight_man | 21/08/2005

Les commentaires sont fermés.