23/07/2006

LA CONQUÊTE DE L'OUEST PAR LES PLANTES

LA CONQUÊTE DE L’OUEST PAR LES PLANTES

 

Tout le monde connaîtra probablement ce grand titre de film relatant l'exploit des premiers immigrés ayant posé les bases de la civilisation Américaine que nous connaissons aujourd'hui.
Les plantes aussi ont leurs pionniers, et comme chez les hommes, ce sont eux qui permettront un jour l'installation des plus belles forêts.
Au début des Temps, la base du monde végétal était représentée par les algues, la mer était peuplée d'algues unicellulaires.

 

 

Petit à petit, ces algues se sont réunies pour donner naissance à des algues plus évoluées que nous connaissons aujourd'hui.
Les premiers grands pionniers à se lancer à la conquête de la terre furent les mousses.
S'il y avait donc un prix à décerner au premier pionnier, tout règne confondu ( Homme, Animal et Végétal ), la grande gagnante serait une mousse.
Lorsque je me ballade dans une belle forêt qui purifie bien l'air dans lequel je respire, je ne peux m'empêcher de penser à toutes ces espèces pionnières qui ont rendu cela possible.

 

 

Qui n'a jamais remarqué près de chez lui l'évolution d'un terrain laissé des années à l'abandon?
Les premiers pionniers sont souvent les mousses dans les zones les plus humides et ombragées.
Ensuite, viennent les herbacées, les pissenlits, les chiendents, les orties, les ronces, les chardons, pour n'en citer que quelques unes. Ces plantes sont parmis les plus robustes, elles s'accommoderont de la plupart des sols, et résisteront aux pires conditions climatiques, comme l'ont fait nos ancêtres.
A ces espèces herbacées, se mêleront petit à petit des espèces ligneuses tels le Bouleau,  le Frêne, l'Erable, le Chêne, le Sureau.
Au cours des saisons et des années, elles serviront à fabriquer l'humus nécessaire à l'arrivée d'autres espèces plus fragiles et plus exigeantes.
La Faune et les Insectes feront aussi leur apparition, attirés par cet écosystème naissant.
Avec le temps, certains de ces pionniers disparaîtront en ayant rempli leur rôle de précurseurs.
La plus belle des forêts sera donc le résultat du sacrifice de centaines d'espèces sans lesquelles, elle n'aurait probablement jamais existé.
 
En conclusion, nous les Hommes, nous pourrions retenir certaines petites leçons que nous donnent les plantes à travers cet épisode de leur vie.

Ø     Peu importe la situation dans laquelle vous vous trouvez, ne désespérez jamais, la Vie trouve toujours son chemin. Il suffit pour cela de voir avec quelle force une forêt reprend vie après avoir été ravagée par le feu.

Ø     On ne doit jamais oublier nos Ancêtres, c'est grâce à eux que nous existons aujourd’hui.

Ø     Toute vie vaut la peine d'être vécue, nous avons tous un rôle, même s'il ne nous apparaît pas comme évident.

Ø    Enfin, le sacrifice d'une vie vaut la peine, s'il permet à des milliers d'autres de trouver l'équilibre vital.

23:46 Écrit par plantomaniac dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |